Chaire Unesco

Formation de professionnel/-les du développement durable

Accueil > Publications et multimédia > Mémoires d’étudiant-e-s > L’injuste distribution de la terre en Colombie : le cas de la ville de (...)

L’injuste distribution de la terre en Colombie : le cas de la ville de Medellín

Maxime HELLEGOUARCH, Promotion n° 14 (2015/2016). Sous la direction de : Elisabeth Hofmann. Septembre 2016

Ce travail comprend trois parties

La première s’intéresse aux différents phénomènes, épisodes de violence à Medellín afin d’avoir une connaissance suffisante sur les conséquences du conflit armé sur la ville, et de comprendre l’articulation des acteurs causant la violence et les problématiques urbaines de Medellín. Qui sont les protagonistes de la violence à Medellín ? Quelles sont leurs méthodes ?

La deuxième partie développe davantage la notion du contrôle territorial, via l’analyse des planifications urbaines, de l’urbanisme social, et des mégaprojets développés par la ville, provoquant une paupérisation soutenue d’une partie de la population de la ville.

Enfin, la troisième partie se consacre au phénomène des déconnectés de Medellín, au travail de la Corporación Jurídica Libertad et de la Mesa Interbarrial de los Desconectados, organisations qui m’ont accueilli lors de mon stage professionnel, et aux initiatives communautaires des populations vulnérables face aux problématiques économiques, sociales et culturelles qu’elles subissent.